avatar vagabondageautourdesoi

vagabondageautourdesoi a commenté

24 janvier 2022 18:43 - il y a 3 jours

La vie qui commence est le récit d’un homme qui réussit à se réapproprier son corps après avoir retrouvé un souvenir que sa mémoire avait confisqué à sa conscience . La plainte ici n’a pas cours. La dénonciation n’ont plu. Adrien Borne offre le récit d’un homme qui trouve le moyen de rester debout dans la recherche de lui-même même si le chemin a eu des accidents. Un moment de lecture réussi !

La vie qui commence

Adrien Borne

search Accueil—JC Lattès—Domaine français—Littérature française—La vie qui commence NOUVEAUTÉ La vie qui commence Adrien Borne 05/01/2022LITTÉRATURE FRANÇAISE shopping_basketACHETER VOTRE FORMATarrow_drop_down visibilityFEUILLETERsharesubjectDESCRIPTIF Une...

Genres : Contemporaine

Editions JC Lattès (2022)

avatar vagabondageautourdesoi

vagabondageautourdesoi a chroniqué et commenté

21 janvier 2022 21:33 - il y a 5 jours

Delphine Saubaber signe le roman, La fille de la grêle, sensible et bouleversant, sur une femme âgée qui décide de livrer à sa fille bien aimée l’histoire de son enfance, cachée depuis toujours derrière son masque social. Mais, ce roman aborde aussi le suicide médicalement assisté, acte décrit ici comme une ultime liberté de sa vie.

La fille de la grêle

Delphine Saubaber

Un soir de sa vie, dans un dernier souffle, Marie décide de livrer à sa fille Adèle l’histoire de sa propre enfance, qu’elle lui a toujours tue. Joseph et Madeleine, ses parents, n’ont connu qu’une vie de labeur à la ferme des Glycines. Marie et Jean, son petit frère, ont grandi là,...

Genres : Contemporaine

Editions JC Lattès (2022)

avatar vagabondageautourdesoi

vagabondageautourdesoi a chroniqué et commenté

20 janvier 2022 20:50 - il y a 6 jours

Outre le travail de documentation que ce roman a nécessité, c’est la rencontre avec le perfectionnisme d’une écrivaine qu’il nous démontre. Les mots sont posés avec justesse et précision. L’intrigue soulage la sévérité du sujet. Et, la psychologie des personnages de La décision prennent corps dans une réalité qu’il sera difficile d’oublier. Un vrai coup de cœur !

La décision

Karine Tuil

Mai 2016. La juge Alma Revel doit se prononcer sur le sort d'un jeune homme suspecté d'avoir rejoint l'État islamique en Syrie. À ce dilemme professionnel s'en ajoute un autre, plus intime : mariée, Alma entretient une liaison avec l'avocat qui représente le mis en examen. Entre raison et...

Genres : Contemporaine

Editions Gallimard (2022)

avatar vagabondageautourdesoi

vagabondageautourdesoi a chroniqué et commenté

18 janvier 2022 21:33

Justine Bo décrit ce lent cheminement pour reconnaitre le trouble, comprendre qu’il devient indispensable de le considérer à sa juste place et décide de partir à la rencontre de cet homme qui l’a agressée. Dans sa quête, elle englobe l’histoire familiale depuis plusieurs générations, puisqu’il en fait partie. Et, la question du manque de protection devient lancinante.

Alphabet

Justine Bo

“Un jour, j’ai cessé de vivre. Mon corps chutait. Je disparaissais. Il fallait écrire l’inceste. Non pas écrire sur l’inceste. Mais écrire par l’inceste. Par circonvolutions. Par va-et-vient. Écrire par le chaos. Il était temps de “donner forme à la mémoire”. Je suis allée en...

Genres : Biographie

Editions Grasset (2022)

avatar vagabondageautourdesoi

vagabondageautourdesoi a chroniqué et commenté

17 janvier 2022 14:22

Néanmoins, si Amélie Cordonnier a voulu montrer un égoïsme masculin, autocentré exclusivement sur sa libido, qui connait quelques ombrages, elle y réussit parfaitement ! Car, vraiment, ce personnage qui se regarde le nombril (en fait, plus bas) est décrit, incapable de réfléchir avec son cerveau, prêt à l’infidélité pour croire aux mirages de sa jeunesse et de sa vaillance !

Pas ce soir

Amélie Cordonnier

"Un homme et une femme. Chacun de leur côté. Un homme qui ne dort pas et une femme qui s'assomme. Un homme sur sa tablette et une femme dans son bouquin. Un homme qui désire et une femme qui soupire. Un homme qui se désole, une femme qui s'enferme, les heures qui s'étirent. Et plus rien....

Genres : Contemporaine

Editions Flammarion (2022)

avatar vagabondageautourdesoi

vagabondageautourdesoi a chroniqué et commenté

12 janvier 2022 09:48

Une immersion parfaitement réussie dans l’univers d’un poète reconnu par tous qui a brûlé sa vie. L’amour jaloux et exclusif a ravagé ceux que Verlaine a le plus aimé, ne laissant qu’aux remords le soin d’afficher sa repentance comme l’enfant qui réclame l’amour après un caprice ! Du coup, au milieu des addictions, alcool et sexe facile, Verlaine a choisi de les transcender pour s'exprimer

Tous tes amis sont là

Alain Dulot

Le 8 janvier 1896, au 39 de la rue Descartes, Paul Verlaine s'éteint, à l'âge de cinquante t un ans. Le 10 janvier au matin, la foule est dense dans le quartier Mouffetard : proches et curieux, rosettes de la Légion d'honneur et guenilles trouées, vieilles barbes et jeunes moustaches, gens de...

Genres : Historique

Editions de La Table ronde (2022)

avatar vagabondageautourdesoi

vagabondageautourdesoi a chroniqué et commenté

10 janvier 2022 21:28

Autant dire qu’Inès Bayard s’inscrit dans la littérature avec une écriture fouillée au service de portraits de femmes étranges et décalés qui met mal à l’aise puisque l’écrivaine ne se laisse aucunement dévoilée. Steglitz surprend par son intensité et sa capacité à habiter un espace littéraire étrange et mystérieux. De ce point de vue, c’est un excellent roman qui déstabilise encore profondément !

Steglitz

Inès Bayard

Leni aime la vie qu'elle mène avec son mari Ivan, sans surprise et presque totalement silencieuse, dans le quartier de Steglitz à Berlin. Jusqu'au jour où un inconnu sonne à sa porte. Le lieutenant Ziegler mène une enquête de voisinage. Il parle de coups de feu... Brusquement, l'univers de...

Genres : Contemporaine

Editions Albin Michel (2022)

avatar vagabondageautourdesoi

vagabondageautourdesoi a chroniqué et commenté

7 janvier 2022 19:28

Jeanne Benameur promène dans ses livres et encore plus dans La patience des traces son amour de la liberté et son humanisme. L’écrivaine offre à son lecteur une histoire pleine d’espoir où il n’est jamais trop tard pour accomplir son désir personnel et singulier et l’assumer, rechercher la joie de l’échange et accepter l’apaisement que procure la contemplation méditative de la nature.Coup de cœur

La patience des traces

Jeanne Benameur

Psychanalyste, Simon a fait profession d'écouter les autres, au risque de faire taire sa propre histoire. À la faveur d'une brèche dans le quotidien - un bol cassé - vient le temps du rendez-vous avec lui-même. Cette fois encore le nouveau roman de Jeanne Benameur accompagne un envol,...

Genres : Contemporaine

Editions Actes Sud (2022)

avatar vagabondageautourdesoi

vagabondageautourdesoi a lu, chroniqué et commenté

6 janvier 2022 14:08

La Bibliothèque de Minuit est un formidable roman qui démontre l’importance de nos décisions en acceptant que même si il y a erreur regrettée, on pourra toujours la rattraper ! Habitué au roman « feel-good », Matt Haig a une écriture sensible, sans pathos, bienveillante et empathique. Un roman qui fait du bien. Il a conquis son public en Angleterre, et est en passe de devenir un best-sellers en F

La Bibliothèque de minuit (The Midnight Library)

Matt Haig

À trente-cinq ans, Nora Seeds a l'impression d'avoir tout raté. Lorsqu'elle se retrouve un soir dans la mystérieuse Bibliothèque de Minuit, c'est sa dernière chance de reprendre en main son destin. Si elle avait fait d'autres choix, que se serait-il passé ? Avec l'aide d'une amie...

Genres : Contemporaine | Fantastique

Editions Mazarine (2022)

avatar vagabondageautourdesoi

vagabondageautourdesoi a chroniqué et commenté

3 janvier 2022 18:45

Comme la photo de couverture montrant un homme au bord de la rue, levant la tête vers les lumières des publicités, Raymond Depardon invite son lecteur en embarquer dans son univers où chaque photo raconte une histoire à inventer pour redécouvrir le mythe de la ville de New York qu’on aime et qui nous manque tant !

New York Aller et Retour

Raymond Depardon

" Il me fallait en finir au plus vite avec cette décennie de violence, qui avait débuté avec la perte de Gilles [Caron] et qui s'était poursuivie, en avril 1975, avec la mort de Michel Laurent au Vietnam. Le prochain sur la liste, j'en étais persuadé, c'était moi. Continuer à faire des...

Genres : Essai

Editions ePoints (2020)